Le Yield ? Quèsaco !

Le yield management, le revenue management, plein de termes différents pour dire la même chose : optimiser votre taux de remplissage et améliorer votre chiffre d'affaires. Un élément bienvenu en ces temps de CoVid !
Yield

Pour qui ? Tous les secteurs, ou presque.

Si le "yield" existe depuis bien 20 ans, cela reste un thème méconnu pour nombre de secteurs d'activités.
Et sans vraiment le savoir, vous côtoyez en tant que client ce modèle à chaque fois que vous réservez un billet d'avion ou une chambre d'hôtel à travers le monde. 1 chambre, 1 billet d'avion, mais des centaines de prix !

Mais le yield, comment ça marche ?

C'est une combinaison d'algorithmes qui vont calculer en temps réel (ou plusieurs fois par jour), les meilleurs prix pour un produit, un service, dans un but bien précis : gagner plus pour le même produit ! Et comment ? Le système est autoapprenant. Il étudie le comportement de la demande sur le passé (365 derniers jours et voir plus), tant en termes de pricing que d'occupation, et va calculer l'avenir pour optimiser la force de vente.

Deux exemples :

Un autobus de 50 personnes qui appelle un hôtelier pour lui réserver 30 chambres à une date X. Le yield a la capacité de faire des recommandations à l'hôtelier et lui dire : "refuse, vends au prix X ou propose une autre date Y". Et la tout le dilemme s'impose : comment refuser une occupation de 30 chambres alors que l'hôtel affiche à l'instant de la demande un taux d'occupation dérisoire à la date Y ! C'est là toute la force du Yield, être une machine learning, en mesure de prédire le taux d'occupation et le prix le plus avantageux. Le vendeur est gagnant, et le client peut bénéficier d'un pricing allégé.

Les billets en ligne de votre musée en promotion à -20% par beau temps, votre centre de loisirs affiche le prix normal par temps de pluie.

Ne pensez pas qu'il fera le travail à votre place, il ne vous apportera pas 50% de remplissage supplémentaire; mais si votre taux atteint les 60%, il pourra sans aucun doute vous l'amener à 75% !

Certaines branches l'ont bien compris et poussent le concept bien plus loin encore !

Et si on poussait le concept à d'autres secteurs d'activités ? Musée, retail, zoo, aquarium... tout est possible et tout le monde y est gagnant, tant le client malin que le vendeur intelligent !